Notre projet

Ouvre ton cœur à l’instruction, et tes oreilles à la connaissance.

Proverbes 23. 12

Notre projet

Quand nous parlons de notre projet autour de nous, les mêmes questions reviennent souvent. Alors si vous êtes comme tout le monde, vous êtes sûrement intéressés par les réponses à ces questions. Voici donc notre projet en 5 questions :

  • Pourquoi une formation biblique?

Fred : engagé dans différents services dans l’église depuis plusieurs années, j’ai commencé à prêcher il y a environ 2 ans. Je pense avoir un don pour l’enseignement mais j’éprouve le besoin de consacrer du temps spécifique à une bonne formation biblique pour encore mieux servir dans ce domaine. Inspiration… transpiration !

De plus cette formation me permettra aussi d’être mieux équipé en tant que responsable d’église.

  • Pourquoi Montréal?

Et pourquoi pas??? Cela fait longtemps que nous avons envie de passer quelques années à l’étranger en famille. Ce temps mis à part pour une formation biblique est pour nous l’occasion de vivre cette expérience.

Nous recherchons une formation à temps plein dans une faculté francophone de qualité. La Faculté de Théologie Evangélique de Montréal correspond à ces critères. Nous projetons donc de partir là-bas en juillet 2018. Nous partons pour un an (pour valider un certificat d’études bibliques) que nous renouvellerons pour 2 années supplémentaires si tout se passe bien afin d’obtenir une maîtrise.

  • Et Cathy, elle va faire quoi?

Cathy : Etudier à plein temps avec 3 jeunes enfants, c’est un vrai challenge. Pour que Fred puisse être efficace dans ses études, je m’occuperai du quotidien avec les enfants. Je gérerai aussi le site internet pour pouvoir vous donner régulièrement « des nouvelles fraîches ». D’autre part, je souhaite pouvoir continuer à exprimer mes dons en création, tant à titre personnel que pour les partager avec d’autres.

  • Et les enfants, ils iront à l’école française?

Et bien non! Si on envisage ces années à l’étranger, c’est aussi pour que nos enfants découvrent et vivent une autre culture. Paoline et Simao seront donc scolarisés à l’école québecquoise (d’ailleurs réputée pour ses méthodes pédagogiques!).

Maélie ne sera pas scolarisée, l’école au Québec ne commençant qu’à 5 ans révolus. Elle sera donc à la maison et profitera de l’enseignement de sa maman (et des expériences de sa grande soeur et son grand frère!).

  • Vous irez dans quelle église?

Le choix de l’église locale dépendra de l’endroit où nous habiterons. Ou peut-être que l’endroit où nous habiterons dépendra de l’église où nous irons? Cette question est encore entière…

Notre projet